Fabriquer son porte-planche de surf

By xabi • L'atelier • 12 Mai 2013

 

Surfer c’est cool. Mais pouvoir sillonner les spots de surf avec sa moto rétro et sa board, ça c’est vraiment hyper cool. De toutes façons, ce sera indispensable pour le Wheels & Waves 2013.

Avec un short-board, deux possibilités: ou vous prenez votre board en bandoulière sur le côté, ou vous adaptez sur votre moto un des racks du marché prévus à cet effet.

Avec un longboard, tout se corse. Le porter en bandoulière est tout simplement suicidaire. Quant aux racks vendus dans les surf-shops, leur disposition en V se prête mal au gabarit d’un longboard. Trop de poids, pas assez d’écartement des branches rendent l’ensemble instable et dangereux.

L’idéal est d’avoir un support à l’avant de la moto, un autre à l’arrière. Et si comme moi, vous roulez en BMW, la présence des cylindres-moteur vous obligera à écarter un peu plus la planche de la moto. Dans ces cas-là, une seule solution, le surf-rack artisanal.

Le cahier des charges est simple: un système résistant pour ne pas perdre la board en roulant, et amovible facilement.
J’opte pour un surf-rack en carbone, plus simple à mettre en forme que le cintrage de tubes en métal. La principale difficulté est l’ancrage du rack à la moto.

Pour cela, je décide de fixer à l’avant et à l’arrière de la moto deux ronds de titane (des ronds d’alu peuvent faire l’affaire) d’une dizaine de cm de long sur lesquels viendront d’emboîter les racks. L’ensemble sera verrouillé par 2 goupilles.


Le rack lui-même est fait en deux parties. La partie principale qui s’emboîtent sur les rond d’alu est cylindrique et coudée vers le bas. Une deuxième partie en forme de U recevra le longboard.

Pour réaliser la partie principale du rack, j’emboite sur le rond d’alu un tuyau PVC de 32mm ext. d’une longueur correspondant à l’éloignement planche-moto désiré. Je lui adjoins un coude cuivre puis un nouveau tuyau PVC.

 

 

 

Je recouvre le tout de deux couches de gaine de carbone que je résine ensuite à l’époxy.

 

 

Pour le U, je réalise un galbe en bois et Plexiglas sur lequel je stratifie 8 couches de ruban de carbone de 50mm de large. Je termine par une dernière couche de finition plus large en tissu serjé.

 

Lorsque la résine commence à durcir, sans être encore sèche, je reporte la partie principale sur les U pour les encoller ensemble. J’y rajoute deux petits renfort de carbone et je laisse bien durcir pendant 48 heures.

 

 

Démoulé et grossièrement ébarbé à la meuleuse.

 

Voici le porte-planche monté et opérationnel.

 

 

 

Il faudra ensuite revoir la finition: poncer, résiner à nouveau.

Dans la partie en U sera insérée une mousse qui adoucira le contact avec le longboard.

La suite dans quelques jours…

 

 

6 Responses

  1. Seb

    Super, on attend la suite…

  2. Jo

    Bravo. Tu prévois d’en faire un autre et de le vendre?

    • Il est difficile d’en faire d’autre sans voir la moto car la longueur de chaque rack dépend de la position du point d’attache qui est différent pour chaque moto. C’est du sur-mesure.

  3. Stong

    Salut !

    Déjà chapeau pour le travail, je compte essayer le même genre de montage.

    Par contre j’ai quelques questions : Pourquoi ne pas avoir fini le U avec les tubes de PVC et les coudes de cuivre ?
    Au final, ça tient bien ? Et jusqu’à quelle vitesse surtout ?
    Et pourrais-tu donner des détails sur la fixation des tubes de titane sur le cadre ?

    • Effectivement, le support de planche aurait pu être fait entièrement en tube pvc recouvert ensuite de la fameuse gaine de carbone. Ça aurait parfaitement marché mais ça me paraissait plus fin et délicat de le faire en « lames » de carbone.
      Le résultat est parfaitement solide. Il m’est arrivé une fois de faire tomber la moto côté planche. Le rack a bloqué la moto au 3/4 couchée. Pour la vitesse, il m’est arrivé de prendre une portion d’autoroute à 140km/h sans problème particulier.

      Quant aux tubes en titane (qui peuvent être en alu ou inox) cela dépend de ta moto. C’est un peu la partie délicate qui doit vraiment être réalisée sur mesure. J’ai monté ce type de rack sur 3 Bmw différentes R65, R100 et R100GS, et le système de montage a chaque fois été différent. Mais en général, j’ai pris du rond plein, percé et taraudé monté ensuite sur un costaud boulon de 10mm.

      Bon courage pour ton projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *